Situation actuelle

par René Obi | Hoch-3 GmbH (commentaires : 0)

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Nous vous remercions infiniment pour la bienveillante attention et le soutien que vous avez manifestés envers notre association jusqu’à ce jour. Cette année, la situation politique au Mali nous contraints à revoir notre fonctionnement habituel. L’assemblée générale sera reportée en 2021 et nous renonçons à lever une cotisation pour l’année en cours.

Nous vous donnons connaissance ci-dessous d’une lettre d’Elisabeth Simon, du mois de juillet :

« Année bizarre, particulière, une catastrophe du type de celles que nous découvrons souvent dans les pages Asie ou Afrique de la presse internationale, se déroule chez nous : une épidémie. Une maladie inconnue, un virus qui tue ou qui rend gravement malade, ou non : une pandémie appelée Covid19, dont personne ne sait grand-chose sauf qu’elle se répand dans le monde entier.

Au Mali aussi le coronavirus a fait son apparition. L’Afrique noire paraît moins touchée : moins de moyens de soins et de protection ? moins de dépistage ?
Dans le centre du Mali les assassinats, les attaques, les pillages et les enlèvements continuent. Des milliers de personnes fuient les villages pour les villes.
Un seul doigt ne peut soulever une pierre (proverbe malien).

En 2019, sur le terrain plusieurs organisations ont uni leur force pour effectuer une mission chirurgicale pour la première fois à Bamako, dans un hôpital moderne nouvellement construit. Onze enfants et quatre adultes ont pu être opérés et soignés. Mais plusieurs personnes prévues n’ont pas pu se déplacer du centre du pays vers la capitale à cause de la situation sécuritaire très mauvaise à ce moment-là. Nous leur avons promis de revenir.

En 2020, pas d’amélioration au niveau de la sécurité dans le centre du pays, des contraintes administratives et la Covid 19 ont stoppé toute activité ici et au Mali. Au moment où j’écris ces lignes, c’est Bamako qui vit sa révolution ou qui sombre dans le désordre et la violence pour une longue période ?

Bamako septembre 2019 - Cécile Boillat avec des enfants opérés
Bamako septembre 2019 - Cécile Boillat avec des enfants opérés

Nous sommes forcés de faire une pause, de réfléchir, d’imaginer de nouvelles solidarités, de nouveaux projets ici ou en Afrique.
Ensemble préparons un avenir pour les adultes de demain. »

Elisabeth Simon

Nous vous souhaitons, Mesdames, Messieurs, chers sympathisants, un bel été et une bonne fin d’année. Nous ne manquerons pas de vous recontacter l’an prochain.

pour le comité d’Avec-Mali Jura, P.-Y. Dubois, secrétaire

 

Retour